Boutique réservée aux professionnels de la papeterie

160 ans de savoir-faire

Au fil du temps, les gammes de produits et processus de fabrication ont évolué...

 

Originellement, la "Fabrique de registres Maurice Lebon" produisait des registres standards et comptables, des copies de lettres et des buvards; l'usage de la plume étant répandu. Des brevets étaient régulièrement déposés, comme celui pour le "registre à répertoire livre et attenant au volume", ancêtre du registre à répertoire de fin.

 

coin laiton frappé consignation des factures étiquette coran
A l'époque, il était courant d'avoir des coins en cuivre frappés  Consignation des commandes sur un grand registre Etiquette "Journal" avec écriture en arabe

 

L'atelier étant bien moins mécanisé qu'aujourd'hui, les registres et cahiers étaient paginés à la main. Aujourd'hui nous utilisons le jet d'encre. 

Les formats étaient bien plus nombreux, et désignés par des noms, comme le format couronne (230 x 360), l'écu (260 x 400), le raisin (310 x 480), le jésus in quarto (280 x 380)...

Les registres sont devenus plus spécialisés et on a vu apparaître des registres pour le commerce des boissons, des registres des logeurs, des registres pour hôtelier-limonadiers. 

Ensuite il y eut le papier carbone, grande innovation qui dupliquait les documents. Ceci engendra la paye éclair et les polyblocs (cartons de feuillets avec carbone). 

Les imprimantes matricielles marquèrent l'avènement du listing avec ses fameuses bandes Caroll. 

 

 
elve comptable logo différent logo listing

 

 Aujourd'hui, nous sommes toujours fabricant d'articles en papeterie ou façonnés papier.